La condamnation de Microsoft à une amende record de 613 millions de dollars américains a été approuvée aujourd'hui par la Comission européenne pour abus de position dominante sur le marché européen.

Microsoft a maintenant 90 jours pour rendre disponible une version européenne de Windows sans un lecteur média. Par ailleurs, la compagnie «quasi-monopolistique» de Redmond, Washington, a 120 jours pour donner des codes de programmation à leurs rivaux sur le marché serveur afin que leurs produits puissent avoir une « interopérabilité » complète avec les stations de travail fonctionnant sous Windows.

L'information est reprise un peu partout sur internet avec plus de détails, notamment sur Radio-Canada et CNN.