L'argumentation de l'industrie de la musique canadienne a débuté hier devant un juge de la court fédérale. L'industrie veut pouvoir obtenir du juge la permission d'exiger aux fournisseurs Internet canadiens de leur fournir les noms correspondant aux IP qu'ils ont identifiés comme étant des pirates qui font du partage abusif.

Sans cet accord du juge, la CRIA ne pourra entâmer de poursuites judiciaires contre ces pirates. CTV News rapporte l'histoire plus en détails.